Le candidat du parti au pouvoir, Mohamed Bazoum, a été déclaré vainqueur du second tour de l’élection présidentielle du Niger, avec 55,75% des voix, selon les résultats provisoires de la Ceni. Il devance l’opposant Mahamane Ousmane.

Agé de 60 ans, M. Bazoum est le premier arabe élu à la tête du pays. C’est également la première fois depuis que l’Etat du Sahel a obtenu son indépendance de la France en 1960, un changement de pouvoir entre deux chefs d’Etat issus d’élections démocratiques s’effectue paisiblement.

En se félicitant de ce tournant positif dans l’histoire du Niger, le président sortant Mamadou Issoufou, qui a refusé de changer la constitution pour s’éterniser au pouvoir, a déclaré: ” Il ne peut pas y avoir d’intitutions fortes at stables sans l’alternance ” du pouvoir. AlloAfricanews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :