L’Ougandais Stephen Kiprotich a privé ses adversaires kényans de la médaille d’or du marathon en devenant, dimanche aux Jeux de Londres, champion olympique de la discipline.
Il a placé une attaque à six kilomètres de l’arrivée pour devancer sur la ligne d’arrivée deux Kényans – Abel Kirui, médaillé d’argent, et Wilson Kipsang Kiprotich, qui prend le bronze.
L’Ougandais, qui est âgé de 23 ans, offre ainsi à son pays sa première médaille dans ces Jeux.
Le Kenya, battu sur les 5.000 m et 10.000 m chez les hommes comme chez les femmes, échoue de nouveau tout près de la médaille d’or dans ces Jeux.