Au moins 27 corps ont déjà été retrouvés sur les lieux de l’écrasement d’un avion petit porteur qui s’est écrasé dimanche matin au décollage à Goma, République Démocratique du Congo, dans un quartier populaire proche de l’aéroport, ont indiqué les secours.

«Nous sommes à 23 corps maintenant», a déclaré le coordonnateur de la protection civile à Goma, Joseph Makundi, à un correspondant de l’AFP. L’avion de la compagnie Busy Bee transportait 19 personnes d’après la compagnie. Il s’est écrasé sur au moins une habitation.

Outre les passagers, des habitants du quartier Mapendo figurent donc sans doute parmi les victimes de la chute de l’avion de type Dornier-228. Les secours ne parvenaient pas à donner un bilan pour les passagers et les habitants.

«Il y avait 17 passagers à bord et deux membres d’équipage», a précisé à l’AFP Héritier Said Mamadou, chargé de la réservation au sein de la compagnie Busy Bee.

L’appareil s’est écrasé sur une maison du quartier Mapendo/Birere de Goma, à côté de l’aéroport construit au milieu de zones densément peuplées, selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux.

Une vidéo récupérée par l’AFP montre la carlingue de l’avion encore fumante encastrée dans le mur d’une maison, avec des habitants du quartier autour.

L’avion devait assurer une rotation vers Beni et Butembo à 350 km au nord de Goma. Le pilote a « raté son décollage», a dit le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, dans un communiqué. AFP

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :