L’invasion de l’Ukraine était «une décision forcée et opportune», mais surtout, «la seule bonne à prendre», selon Vladimir Poutine. Lors de son discours du 9-Mai, à Moscou, le président russe a justifié «l’opération militaire spéciale» menée par son armée contre l’Ukraine depuis le 24 février.

Selon l’homme fort du Kremlin, «Kiev a annoncé une éventuelle acquisition d’armes nucléaires», et le bloc de l’OTAN s’est mobilisé de manière à représenter «une menace absolument inacceptable» pour la sécurité de son pays. L’envoi de ses troupes en Ukraine était donc, selon Vladimir Poutine, la réponse «d’un pays souverain, fort et indépendant». Face à ce qu’il estime être des menaces de la part de l’OTAN, le président russe estime que son pays «a repoussé l’agression de manière préventive». Reuters

 

AlloAfricaNews