Le milliardaire philanthrope George Soros s’en est pris à la Chine et à son président Xi Jinping, qu’il a appelé “le plus dangereux ennemi” des sociétés libres et démocratiques, lors d’un discours à charge à Davos.

“La Chine n’est pas le seul régime autoritaire du monde, mais c’est sans aucun doute le plus riche, le plus fort et le plus développé en matière d’intelligence artificielle”, a-t-il dit lors du dîner qu’il organise chaque année en marge du Forum économique mondial: “Cela fait de Xi Jinping le plus dangereux ennemi de ceux qui croient dans des sociétés libres”.