Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné vendredi l’attaque menée à Kidal, dans le nord du Mali, “qui a causé la mort d’au moins cinq Casques bleus dont 3 guinéens et blessé environ 30 autres”, selon l’ONU.

Ban “souligne que les attaques ciblant les Casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international et appelle à ce que les assaillants soient traduits en justice”, indique l’ONU dans un communiqué. AlloConakry