Un groupe de militaires permissionnaires du contingent guinéen déployé à Kidal au sein de la MINUSMA été lâchement attaqué par des hommes armés le 22 février 2019 dans la localité de Siby, à la sortie de Bamako.

Au cours de cette attaque, trois soldats guinéens (l’adjudant-chef Ismaël Bangoura, le sergent-chef Michel Théa et le sergent-chef Yves Haba) ont perdu la vie et un autre a été blessé, selon un communiqué du ministere guinéen de la défense qui a ajouté que ces soldats revenaient de la Guinée lorsqu’ils ont été attaqués.

 

AlloAfricaNews