L'ambassadeur Serge Mombouli, doyen du corps diplomatique africain, en compagnie de la Représentante Nita M. Lowey.

L’ambassadeur de la République du Congo et doyen du Corps diplomatique africain, SE. Serge Mombouli a été reçu, en audience, mercredi 17 juillet 2019, par la présidente de la commission des attributions budgétaires de la Chambre Basse du Congrès américain, Mme Nita M. Lowey.

Les entretiens entre les deux personnalités ont porté essentiellement sur les Objectifs de développement durable définis par les Nations-unies, l’Agenda 2063 de l’Union africaine et le rôle clef de la Banque africaine de développement (BAD) dans la réalisation de ces objectifs.

Au cours de l’audience, l’ambassadeur Mombouli, au nom de ses collègues du corps diplomatique, a souligné l’importance des relations d’amitié et de coopération entre les Etats-Unis et l’Afrique. Dans cette perspective, il a invité l’élue américaine à oeuvrer, auprès de ses collègues du Congrès et de l’administration, afin d’une augmentation réussie du septième capital pour le fonds de la Banque africaine de développement.

Selon l’ambassadeur Mombouli, les réformes institutionnelles et politiques mises en place depuis la 6ème augmentation du Capital général en 2010 ont permis à la BAD d’augmenter sensiblement sa capacité de service, faisant d’elle l’institution financière la mieux placée pour aider à accélérer la transformation socio-économique du continent.

“La Banque africaine de développement n’a pas seulement émergé pour rejoindre les rangs des banques multilatérales de développement les plus efficaces, mais elle est également à l’avant-garde de l’innovation pour étirer son capital. Au cours des dernières années, la BAD a lancé plusieurs initiatives visant à optimiser son bilan et à créer une marge de manœuvre pour des prêts élargis”, a déclaré le diplomate congolais.

A noter que Mme Nita M. Lowey est une démocrate représentant la vingtième circonscription de l’Etat de New York. Elle a été élue au Congrès pour la première fois en 1989. Elle assume les fonctions de présidente de la puissante commission des attributions budgétaires de la Chambre Basse depuis janvier 2019, suite à la victoire des démocrates aux législatives de mi-mandat du mois de novembre dernier.  AlloAfricaNews