Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Michael Moussa Adamo, est décédé vendredi après s’etre effondre en plein conseil des ministres.

Michael Moussa Adamo, 62 ans, allié du président Ali Bongo Ondimba, a été victime d’une crise cardiaque et est décédé « malgré les efforts des spécialistes » pour le réanimer, a indiqué le gouvernement dans un bref communiqué.

«Il s’était assis au début du Conseil des ministres et a commencé à se sentir mal», a précisé à l’AFP une source proche du palais présidentiel. Transporté d’urgence «inconscient» dans un hôpital militaire et placé en réanimation, il a succombé peu après midi, selon cette source. Le ministre avait 62 ans.

Moussa Adamo est né à Makokou, dans le nord-est du pays, en 1961 et a débuté comme présentateur à la télévision nationale.

En 2000, il est nommé directeur de cabinet du ministre de la Défense, alors Bongo.

Lorsque Bongo a été élu président à la mort de son père Omar Bongo Ondimba en 2009, Michael Moussa Adamo a été son conseiller spécial.

Après une décennie en tant qu’ambassadeur du Gabon aux États-Unis jusqu’en 2020, il fut d’abord nommé ministre de la Défense puis celui des Affaires étrangères en mars dernier. Le mois dernier, il avait accompagné à Washington le président Ali Bongo au sommet Etats-Unis/Afrique. Avec Agence

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :