Le-Drian-et-Déby-à-NDjaménaLe ministre français de la défense est arrivé dimanche à N’Djaména en début de soirée en provenance de Paris. Jean Yves Le Drian est en tournée dans la sous-région pour y évoquer la situation sécuritaire dans la bande sahélienne et en RCA. N’Djaména est la 1ère escale d’un périple qui le mènera à Brazzaville au Congo et à Bangui en RCA.

 

Son bref séjour dans la capitale tchadienne lui a permis de prendre la température de la situation et les conseils avisés du Président de la République IDRISS DEBY ITNO, de plus en plus préoccupé par ce qui se passe dans en RCA et en Libye.

 

Reçu pendant plus d’une heure par le Chef de l’Etat, le ministre français de la défense a indiqué que la situation à Bangui inquiète malgré les efforts de la communauté internationale, notamment de la France et du Tchad pour ramener la paix et la sécurité dans ce pays.

 

«Avec le Président DEBY j’ai des relations régulières pour faire le point de la situation sur les différents théâtres ,le Mali en particulier, puisque le Tchad est engagé toujours dans ce pays. Nous avons aussi fait le point sur la situation dramatique en RCA. On a échangé nos informations et la même volonté de faire en sorte que toutes les résolutions du conseil de sécurité soient mises en œuvre dans le plus bref délai,c’est à dire le désarmement des milices et la préparation d’une solution politique de transition. Nous sommes tout à fait d’accord sur ces orientations», a déclaré M. Le Drian après son entretien avec le Chef de l’Etat.
 

Evoquant la question sécuritaire très préoccupante en Libye, notamment dans la partie méridionale de ce pays, le ministre français se dit « très préoccupé».

 

«Nous avons évoqué avec le Président DEBY la situation en Libye particulièrement au sud Libye et les actions nécessaires à mener pour assurer la sécurité des Etats et lutter contre le terrorisme », indique t-il. Sur les détails des actions envisagées, Jean Yves Le Drian a été peu bavard.

 

Après une audience de plus d’une heure avec le Président de la République, le ministre français de la défense a quitté N’Djaména le même soir pour Brazzaville au Congo où il doit s’entretenir ce lundi avec le Président Denis Sassou Nguesso, médiateur dans le conflit centrafricain. Présidence du Tchad

 

AlloConakry