Kerry-lavrov1Les Etats-Unis et la Russie, qui effectuent chacun des frappes aériennes en Syrie, se sont mis d’accord pour organiser au plus vite une rencontre entre leurs militaires afin “d’éviter tout incident” entre leurs aviations, ont déclaré mercredi les chefs de la diplomatie des deux pays.

 

“Nous sommes tombés d’accord sur le fait que les militaires devraient se mettre en contact très bientôt”, a déclaré le Russe Sergueï Lavrov, tandis que l’Américain John Kerry confirmait la nécessité d’une “discussion entre militaires, aussi vite que possible, peut-être même demain”.

 

Cet accord intervient alors que la Russie bombardait des positions en Syrie qu’elle estime tenues par l’Etat islamique, provoquant la colère de Washington qui affirme le contraire.

 

Les frappes conduites par la Russie en Syrie ont visé des zones où il n’y avait “probablement” pas de forces du groupe Etat islamique, a indiqué mercredi le secrétaire à la Défense américain, Ashton Carter.

 

Le chef du Pentagone a également estimé que la stratégie russe en Syrie, en ne prévoyant pas de transition politique et un départ de Bachar al-Assad, risquait d’ajouter “de l’huile sur le feu” du conflit. Avec Agence

 

AlloConakry